Les eurodéputés autorisent le gaz et le charbon dans la production d’hydrogène « vert » – .

Les eurodéputés autorisent le gaz et le charbon dans la production d’hydrogène « vert » – .
Les eurodéputés autorisent le gaz et le charbon dans la production d’hydrogène « vert » – .
--

Exploitation étendue de lavage vert o Coup de pouce nécessaire au secteur ? Mercredi, les eurodéputés ont considérablement assoupli les règles de certification de l’hydrogène. ” vert “, ce vecteur énergétique considéré comme crucial pour la décarbonation de l’industrie et de la mobilité. rén dans le cadre d’une refonte de la directive sur les énergies renouvelables, cen fait, ils ont approuvé, par trois voix, un amendement controversé présenté par l’Allemand Markus Pieper (CDU).

Mais le nouveau texte pourrait augmenter la production d’électricité générée à partir de charbon ou de gaz fossile, au lieu de permettre à l’Europe de se débarrasser des hydrocarbures. ” Le Parlement est allé trop loin en ouvrant les vannes et en supprimant les garanties », a-t-on même glissé dans France Hydrogène, qui regroupe les acteurs de la filière française.

Cannibalisation de la production d’électricité

En fait, l’amendement en question permettra à l’hydrogène d’être étiqueté “renouvelable” (ou “vert”) même s’il est produit à partir d’électricité à partir de charbon ou de gaz dans un électrolyseur (qui divise l’eau en hydrogène par un courant électrique). La condition : garantir qu’une quantité équivalente d’électrons d’origine renouvelable a été achetée » dans le même pays ou dans un pays voisin au cours des trois derniers mois. Autrement dit, jusqu’en 2030 au moins, les opérateurs d’électrolyse n’auront plus à se soucier de l’équilibre offre/demande à l’instant T, ni de l’intermittence physique de l’énergie éolienne ou solaire, ni de l’état réel des interconnexions, et ils pouvoir puiser sur le réseau les kilowattheures dont ils ont besoin sans interruption.

« Imaginez que nous soyons fin novembre, lors du pic de consommation d’électricité. Si j’extrait de l’électricité produite à partir de gaz ou de charbon [puisque les sources renouvelables ne suffisent pas à satisfaire la demande cette période, Ndlr] pour créer de l’hydrogène, donc je peux dire que c’est “vert” puisque j’aurai acheté quelque part en Andalousie, par exemple, une production équivalente réalisée en septembre, par une journée ensoleillée, quand la consommation est faible et que les renouvelables sont à leur maximum plein capacité », explique un intéressé à La Tribune.

Cependant, ce processus promet de gonfler un peu plus la demande, à laquelle l’offre doit sans cesse s’ajuster : de nouveaux moyens de production devraient donc être appelés sur le réseau, c’est-à-dire, en période de pointe, des centrales électriques au gaz ou au charbon qui n’auraient pas fonctionné sans ce stress supplémentaire. Ce qui, en plus, tire les prix vers le haut et aggrave le risque de coupures en période de crise d’approvisionnement.

Parallèlement, l’hydrogène généré sera labellisé “vert”, et pourra satisfaire les quotas obligatoires également votés mercredi par les eurodéputés : d’ici 2030, 50% de l’hydrogène consommé dans l’industrie devra être renouvelable, puis 70% dans 2035 .

lobbying de l’industrie

Jusque-là, cependant, les conditions établies étaient strictes. Selon un acte délégué de la Commission européenne, l’hydrogène ne devrait être classé comme “durable” que s’il peut être démontré qu’il a été “équilibré” par des sources renouvelables produites exactement au même moment, et dans la même zone d’appel d’offres, que le électrolyseur. .

D’un autre côté, les fonderies devaient prouver qu’elles obtenaient leur électricité d’installations renouvelables non subventionnées par l’État. L’objectif : n’appeler le réseau que lorsque l’électricité est abondante et les prix bas, afin que les électrons nécessaires à d’autres applications ne soient pas retirés du marché de l’électricité. Ainsi, le reste du temps, ces opérateurs devaient s’appuyer sur leur propre outil de production, c’est-à-dire de nouveaux parcs solaires ou éoliens connectés directement à l’électrolyseur, même lorsque ceux-ci ne produisent rien en raison de la situation météorologique.

Mais voilà : comme la production d’hydrogène coûte moins cher lorsque l’électricité est disponible en continu, l’industrie s’est mobilisée pour briser ces blocages.Depuis trois ans, l’acte délégué a été rejeté à plusieurs reprises sous la pression des industriels. Face à ces obstacles, la Commission a également proposé de l’alléger, admettant que la quantité équivalente d’énergie renouvelable aurait pu être produite dans le même mois, avant d’arriver à temps en 2030 », explique-t-on à France Hydrogène.

Cependant, cela ne suffisait pas. Il y a quelques jours, le directeur général d’Hydrogen Europe, Jorgo Chatzimarkakis, a adressé une lettre à la présidente de la Commission, Ursula von der Leyen, afin de dénoncer la réglementation. disproportionné “.

--

[Celles-ci] rendra l’hydrogène renouvelable européen insuffisant pour les besoins de l’industrie et non compétitif [son homologue] non européen », écrit notamment.

Avant, elle alerte sur les risques de fuites vers le marché américain, alors que les Etats-Unis ont décidé d’accorder un crédit d’impôt historique de 3 dollars par kg à l’hydrogène, qu’il soit d’origine renouvelable ou non.

Début des trilogues

Hydrogen Europe aura donc gain de cause au Parlement. ” c’est un jour historique […] La création d’un cadre plus simple sont des signaux forts des institutions de l’UE pour assurer l’expansion d’une économie de l’hydrogène. », a réagi à la suite Jorgo Chatzimarkakis.

Il n’empêche que le texte n’est pas encore finalisé : s’ouvre désormais la phase des trilogues, lors desquels la Commission, le Conseil et le Parlement devront se réunir pour négocier la version qui sera bel et bien entérinée d’ici à quelques mois.Un équilibre devra être trouvé entre l’acte délégué et l’amendement adopté par les députés. En d’autres termes, ne mettez pas trop de contraintes sur les porteurs de projet, mais ne laissez pas non plus la porte ouverte à quoi que ce soit concernant la source de l’électricité. », plaide Philippe Boucly, président de France Hydrogène.

Reste à savoir si l’exécutif bruxellois et les États membres exigeront le retour de règles plus strictes, malgré les demandes pressantes du secteur.

Le Parlement supprime les règles sur l’hydrogène importé, malgré le risque de concurrence déloyale

Le texte voté mercredi par le Parlement européen donne lieu à une grande incohérence : bien qu’ils aient éclipsé les normes strictes définies par la Commission sur l’hydrogène renouvelable, les eurodéputés n’ont pas réussi à s’accorder sur les exigences à respecter sous réserve de la importations de celui-ci. célèbre molécule.

En effet, la question a été traitée à travers deux amendements différents : le n°13, présenté par Markus Pieper, qui définit un cadre plus souple pour l’hydrogène domestique, et le n°14, qui établit ce même cadre mais pour les importations d’hydrogène. ” La gauche a voté contre les deux et la droite pour les deux. Mais finalement, le n°13 a été adopté et le n°14 a été rejeté avec quelques voix. », précise Maxime Sagot, responsable des relations institutionnelles chez France Hydrogène.

Ainsi, alors que les règles ont été assouplies pour la production d’hydrogène en Europe, elles ont tout simplement disparu pour les importations ! ” Le résultat paradoxal et absurde est qu’une majorité conservatrice a assoupli les règles de production dans l’UE, et une majorité progressiste a supprimé ces nouvelles règles pour les importations. », explique Maxime Sagot. L’Allemagne a de quoi se réjouir, car elle fonde ses espoirs sur la future importation d’hydrogène à bas coût… Le fait est que la Commission et le Conseil devraient corriger la situation lors des trilogues. ” Nous serons absolument intransigeants dans des conditions égales pour tous », prévient le président de France Hydrogène, Philippe Boucly.

Tags : Les eurodéputés autorisent le gaz le charbon la production l’hydrogène le vert

Les eurodéputés autorisent gaz charbon dans production dhydrogène vert

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT Asus PC met à niveau vers i9 13900KF et RTX 3090 – .