L’association Mission Thérésienne cesse ses activités après “des échecs importants” – .

L’association Mission Thérésienne cesse ses activités après “des échecs importants” – .
L’association Mission Thérésienne cesse ses activités après “des échecs importants” – .
--

L’évêque de Bayeux-Lisieux, Mgr Jacques Habert, a décidé de retirer la reconnaissance canonique de l’association Mission Thérésienne et a décrété sa suppression. Cette décision, datée du 30 mai, a été rendue publique par le site Catholic Riposte, qui a publié une lettre du président de l’association Cyrille Chartier-Kastler, adressée « aux abonnés d’un ou plusieurs magazines édités par la Mission Thérésienne ».

« Gouvernance et questions pastorales »

Installé dans le diocèse le 10 janvier 2021, Mgr Habert “a constaté qu’il y avait des dysfonctionnements importants dans l’exercice de cette association”, basé à Lisieux (Calvados), explique à La Croix Père Laurent Berthout, délégué épiscopal pour information. En effet, avec la suppression de cette association canonique de fidèles, rattachée au diocèse de Bayeux-Lisieux, l’abbé Bruno Thévenin, le fondateur, cesse d’en être le conseiller spirituel.

Sans donner plus de précisions, l’abbé Laurent Berthout pointe “problèmes gouvernementaux et pastoraux” et des questions sur la distinction « entre for interne et for externe ». Il souligne toutefois qu’il n’est pas “Il ne s’agit pas d’abus sexuels dans le cadre de cette association” et ce qu’il faut « bien distinguer la personnalité du Père Thévenin de l’association ». En revanche, il évoque une plainte contre l’abbé Thévenin suivie d’une enquête canonique restée sans suite, événements survenus avant la nomination du nouvel évêque de Bayeux-Lisieux.

Prière pour les vocations et les prêtres

« Monseigneur Jacques Habert a préféré, après avoir rencontré les intéressés, suspendre l’associationpoursuit le porte-parole de l’évêque. Elle n’est plus reconnue et cesse complètement ses activités pastorales et spirituelles. » Il a également cessé de publier ses différents magazines.

Sur son site Internet, la Mission Thérésienne définit sa mission comme suit : « A la suite de Sainte Thérèse de l’Enfant Jésus, les enfants, les jeunes, les familles prient pour l’Eglise, les prêtres et les vocations. »

--

L’association, créée en France en 1975, a été reconnue par l’évêque de Bayeux-Lisieux en 1992, confirmée en 1995. Elle assure s’étendre dans plus de vingt pays, notamment en Belgique, en Italie, en Pologne ou aux États Unis. Selon elle, « Plus de 6 500 prêtres et religieux se confient personnellement à la prière des enfants de la Mission Thérésienne en France : l’enfant est alors le parrain d’un prêtre ou d’un religieux ».

Un avenir à définir

“Nous voulons rester fidèles à Sainte Thérèse de Lisieux et à la prière des familles pour les prêtresexplique Cyrille Chartier-Kastler. Dès que notre projet sera stabilisé, nous le présenterons aux membres de l’association civile Mision Thérésienne. »

« Monseigneur Habert souhaite donner un nouvel élan à cette association selon les nouveaux statuts, confirme le délégué épiscopal pour information du diocèse de Bayeux-Lisieux. Les travaux se poursuivent aujourd’hui. L’œuvre, dont la vocation de promouvoir la prière pour les vocations dans les familles reste juste, pourrait exister d’une autre manière en relation avec le sanctuaire de Lisieux. »

Étiquettes : association Mission Teresiana cesse ses activités après importantes défaillances

Lassociation Mission Thérésienne cesse ses activités après des échecs importants

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT Le bilan des morts de la tempête en Iran s’élève à 69 – .