Breaking news
Le FC Barcelone revient à Madrid peu sûr – . -
La France fait appel de la qualification du match – . -
Pourquoi une femme siffle Allemagne vs. Costa Rica? – . -
Mais ne pas déménager en Arabie Saoudite ? – . -
La police recherche un camionneur. -
il ne devrait y avoir que des bugs dans GAK on ice – . -

Un boxeur emprisonné pour viol plaide «conformiste sexuel» – .

Un boxeur emprisonné pour viol plaide «conformiste sexuel» – .
Un boxeur emprisonné pour viol plaide «conformiste sexuel» – .
--

En avril dernier, Yannick Carpaye, employé modèle, père et entraîneur de boxe, s’est rendu dans un bar du Bois d’Olives à Saint-Pierre. Il rencontre une ex-petite amie avec qui il a rompu il y a longtemps. Un échange de plaisanteries et, finalement, le trentenaire propose d’accompagner la jeune femme chez elle à Saint-Pierre. Avec tout l’honneur qui m’est dû. Sauf qu’en chemin, le mec, tout musclé, décide d’assouvir quelques pulsions qui se bousculent dans sa tête. C’est ainsi qu’il se tourne vers un terrain vacant à Pierrefonds. Il arrête son véhicule et attrape la jeune femme comme proie. C’est un jeu d’enfant pour le boxeur de la traîner par le bras pour la déshabiller, la forcer à monter dans la cagoule, puis la maltraiter.

La seule chose que Yannick Carpaye n’imagine pas, c’est que la victime va le dénoncer. Placé en garde à vue, il s’assied pour manger sans se faire tirer par la police. Il y a même une certaine fierté à l’avoir ajouté à votre liste de chasse. L’entraîneur de boxe admet qu’il n’avait pas “pas votre consentement” et qu’elle “l’a repoussé”. Dans la confrontation, il avoue “la forcer” tout en indiquant qu’il n’aurait pas « n’était pas obligé ». Rien d’extraordinaire donc qu’il soit poursuivi pour viol. Et ce malgré ses refus tardifs, faits devant le juge d’instruction, où il parle d’un “sexe obéissant”.

10 000 euros pour acheter la victime

Incarcéré à la prison de Domenjod depuis le 13 avril, Yannick Carpaye croupit et aimerait rentrer chez lui. C’est pourquoi il a fait une demande de liberté, examinée hier par la chambre d’instruction, avec l’espoir d’hériter d’un bracelet électronique. La sous-procureure générale Emmanuelle Barre s’y oppose fermement “en raison des indices sérieux et concordants” suspendu au-dessus du suspect.

Le magistrat rappelle qu’il a les déclarations de la victime, les déterminations faites et sa propre audition contre lui. Il souligne également que Yannick Carpaye « Il a un gros problème dans sa relation avec les femmes. Quand l’un d’eux monte dans sa voiture, c’est qu’elle est forcément d’accord pour coucher avec lui.. C’est pourquoi le substitut du procureur attend avec intérêt l’évaluation de “son possible danger au niveau psychiatrique”.

De plus, le représentant de l’entreprise ne veut pas qu’il “interfère avec les enquêtes” faire pression sur les témoins et la victime. Deux exemples illustrent ses craintes. Yannick Carpaye a « soucieux d’effacer la scène de viol qu’il avait filmée pour l’offrir à des amis en guise de trophée ». Et puis nous avons découvert qu’il “Il a proposé 10.000 euros à la victime pour qu’elle revienne sur ses déclarations”. En défense, Me Farid Issé attaque le juge des libertés et de la détention (JLD) “qui a écrit quatre pages de preuves à charge” sur la base d’interprétations. “On a l’impression d’être face à une crapule qui ne respecte pas les femmes sauf sa mère et sa compagne”lui reproche.

La police l’a “chatouillé”

--

Pour l’avocat, au contraire, « les témoignages de femmes ne font que créditer ma (sa) client(e) qui aime… » Si l’on en croit la robe noire, le modus operandi du viol ressemble à un rapport consensuel entre son client et ses multiples partenaires sexuels. Concernant ses aveux en garde à vue, Me Issé explique que “Sa parole est allée au-delà de sa pensée.” la police l’a “excité”, il continue. Yannick Carpaye aurait péché de se vanter lorsqu’il parle « de 50 partenaires sexuels ».

Avant de clore les débats, le président Pierre Kuentz donne la parole au prisonnier. Il lit péniblement un texte écrit à l’avance. Il s’excuse pour son “Langage obscène” dis que tu as “réussir avec les femmes”. il regrette d’avoir “mal exprimé” et soutient qu’il est “innocent”. Il est finalement la victime. Victime des mensonges des autres, de faux témoignages car “ça rend les gens envieux” et qu’il « est “un coureur de jupons”. Et il est en prison parce qu’il a “mal exprimé pendant l’instruction”. Le boxeur finit même par pleurer comme un enfant lorsqu’il énumère les difficultés de sa famille depuis qu’il est en prison. La “coupable” alors qu’il se termine “être victime d’une injustice”. Les juges disposent d’un jour avant de rendre leur décision. Mais je ne suis pas sûr qu’on en ait profité.

eric laine

[email protected]


Toute l’actualité en vidéo


- Boxer emprisonné pour viol déclare sexe conformiste

boxeur emprisonné pour viol plaide conformiste sexuel

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT Milice djihadiste de « l’État islamique » : chef assassiné – .