Pourquoi s’armer de patience après l’incident de la passerelle A20 à Limoges ? – .

Pourquoi s’armer de patience après l’incident de la passerelle A20 à Limoges ? – .
Pourquoi s’armer de patience après l’incident de la passerelle A20 à Limoges ? – .
--

“Le Point d’Alerte” a eu lieu à 22h15 mardi soir. La future passerelle du Puy Ponchet, qui franchit l’A 20 pour relier ce quartier de Limoges aux immeubles de La Bastide, était en train d’être surélevée, pour être alignée entre les deux rives du pont. Mais l’opération a échoué. Et ce mercredi matin, une des deux poutres métalliques repose, légèrement de travers, sur les poteaux temporaires. “Tout le système est bloqué, il n’y a absolument aucun risque”, a expliqué ce mercredi Bertrand Brouard, responsable d’exploitation de la métropole de Limoges.

Mais la collectivité est prise avec un gros casse-tête et les automobilistes de Limoges et de la Haute-Vienne avec : jusqu’à nouvel ordre, la circulation sur l’A 20 est interrompue et le contournement de l’autoroute A 20 entre Limoges et Panazol, “maintenu indéfiniment”. . L’enchaînement des opérations ressemble à un saut dans le vide.

Déviations mises en place après l’incident du chantier du Puy Ponchet à Limoges

La chute du cylindre : « Un événement exceptionnel, imprévisible »

Recevez notre newsletter écologique par email et retrouvez les dernières actualités des acteurs économiques de votre région.

NL {“path”:”mini-registration/PC_Decideur”,”accessCode”:”14148912″,”allowGCS”:”true”,”bodyClass”:”ripo_generic”,”contextLevel”:”KEEP_ALL”,”filterMotsCles” : “3|10|13|79″,”gabarit”:”generic”,”hasEssentiel”:”true”,”idArticle”:”4148912″,”idArticlesList”:”4148912″,”idDepartement”:”306″, “idZone”:”39577″,”motsCles”:”3|10|13|79″,”premium”:”true”,,”pubs”:”top_banner|article”,,”site”:”PC”,,”subDomain “:”www”,”tagsArticle”:”#ponta20″,”urlTitle”:”pourquoi-devrons-nous-être-un-patient-après-l-incident-du-catwalk-en-l-a20- à limoges”}

Le calendrier de la reprise du trafic, ainsi que celui des travaux, dépendra des recommandations des experts, qui ont travaillé tout mercredi sur le chantier. Ceux de la société Eiffage Métal sont arrivés sur les lieux dans la nuit de mardi à mercredi. Ils vont devoir découvrir ce qui s’est exactement passé mardi soir. La cause de ce que Limoges Métropole qualifie d’”incident technique” n’est pas un problème de structure de la passerelle, ni de mise à l’eau elle-même, mais plutôt un problème de vérin, celui situé sur le poteau d’appui en aval, près du Puy Pochon.

Cet équipement, qui a servi à ériger le pont, est « tombé » au pied du poteau provisoire. Il a terminé sa carrière dans la servitude bétonnée, en bordure de l’A 20, mais pas sur la route elle-même, treize mètres sous la plate-forme où il se trouvait. À l’heure actuelle, nous ne savons pas ce qui a causé cette baisse. Problème mécanique dans le cric ? Mauvais positionnement ? Toutes les hypothèses sont ouvertes.

Jalon clé : le pont entre La Bastide et le Puy Ponchet est posé sur l’A20

La seule chose certaine est que l’incident s’est produit alors que les vérins étaient chargés. Il s’agissait alors de combler la pente de 2% entre les deux rives de la passerelle, entre le Puy Ponchet en contrebas et La Bastide en haut. Il restait alors une dizaine de mètres avant que les poutres métalliques ne rejoignent les deux quartiers. L’opération pour permettre cet alignement consiste à soulever la poutre, retirer les plaques entre elle et le cylindre, et répéter l’opération autant de fois que nécessaire pour atteindre la position attendue. « En un mot, explique Bertrand Brouard, en baissant le cul, il relève la tête. »

“Une opération pratiquée de façon routinière”

« C’est une opération qu’Eiffage Métal réalise de manière routinière, ajoute le responsable d’exploitation. Ils savent installer et réparer des ponts et également résoudre ce type de problèmes. « Chaque vérin peut supporter 300 tonnes et le pont peut en supporter 600 », ajoute-t-il. Le maître d’œuvre qualifie cet incident d’”événement exceptionnel imprévisible”. “Heureusement, cela n’a provoqué aucun accident” au niveau des personnels présents. Une quinzaine d’ouvriers sont présents et « voient » le vérin tomber et la poutre s’effondrer. Bref, plus de peur que de mal.

Mais l’incertitude demeure et ce jeudi “un premier bilan” devrait être publié que le dirigeant attend “presque définitif”, après l’intervention et l’analyse des experts. Ce rapport doit permettre de déterminer quel type de travaux et d’opérations seront nécessaires, leur calendrier et donc la date de réouverture à la circulation de l’A 20. Jusqu’ici la première étape, déjà techniquement compliquée en soi.

--

Le pont qui traversera l’A20 pour rejoindre La Bastide et Puy-Ponchet avec Limoges sera opérationnel en 2023

Mais une autre arrive, dont l’opération d’éducation ouvrière de ce mercredi n’a pas fait mention : quel impact sur le financement de ce projet de 10 millions d’euros et sur le marché public avec les entreprises chargées des travaux ? Cette question n’a sans doute pas fini d’alimenter les discussions politiques et les spéculations.

Le travail en chiffres

600
En tonnes, le poids de la passerelle.

130
En mètres, la longueur de la passerelle qui franchit l’A 20 entre La Bastide et le Puy Ponchet.

vingt-et-un
La hauteur, en mètres, du pont sur l’A 20.

dix
En millions d’euros, le montant estimé du projet, financé à 80% par Limoges Métropole, puis par l’Etat et l’Union européenne pour les 2 millions restants.

Sébastien Dubois

Étiquettes : pour qu’est-ce qu’il y aura avoir patience après incident passerelle A20 Limoges

Pourquoi sarmer patience après lincident passerelle A20 Limoges

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT les hospitalisations augmentent en France, notamment chez les personnes âgées – .