Breaking news
Le FC Barcelone revient à Madrid peu sûr – . -
La France fait appel de la qualification du match – . -
Pourquoi une femme siffle Allemagne vs. Costa Rica? – . -
Mais ne pas déménager en Arabie Saoudite ? – . -
La police recherche un camionneur. -
il ne devrait y avoir que des bugs dans GAK on ice – . -

Le prix du pass Navigo devrait monter jusqu’à 90 euros – .

Le prix du pass Navigo devrait monter jusqu’à 90 euros – .
Le prix du pass Navigo devrait monter jusqu’à 90 euros – .
--

Le match semble maintenant tordu. Pourtant, les sénateurs ont longuement évoqué ce mercredi soir les graves difficultés financières d’Île-de-France Mobilités (IDFM), conjuguées à une dégradation des transports parisiens.

Réclamée par la gauche et proposée par le sénateur (LR) Philippe Tabarot, la hausse de l’indemnité de mobilité, une taxe sur les salaires pour les entreprises de plus de 11 salariés, a finalement divisé la majorité sénatoriale à droite. Et le comptable a gagné. Ce revenu supplémentaire de 180 millions d’euros aurait pu permettre à Valérie Pécresse (LR), présidente de l’IDFM, de limiter la hausse du passe Navigo à 80 euros. Mais cette piste semble de plus en plus éloignée et maintenant c’est un abonnement de 90 euros qui arrive.

“Mon regret est que j’ai l’impression que l’État est ailleurs”

Le revers est d’autant plus dur pour l’ancien candidat à la présidentielle que ce sont les sénateurs de son propre parti qui ont massivement voté contre (116 contre, 28 pour). Dont des élus d’Île-de-France, comme Christine Lavarde (LR) ou Philippe Pemezec (LR) des Hauts-de-Seine, Daphné Ract-Madoux (LR) de l’Essonne, Philippe Dominati (LR) de Paris. Sans oublier les centristes, dont Hervé Marseille, également maire de Meudon (Hauts-de-Seine), eux aussi nombreux à s’opposer à la mesure.

Sur le banc, le gouvernement. “Ce que je regrette dans tout ça, c’est qu’on ait l’impression que l’Etat est ailleurs”, a déclaré Roger Karoutchi (LR), qui a voté et souhaite qu’une partie des avances remboursables accordées avant le Covid-19 à IDFM soient transformées en dotations.

“Méfions-nous des solutions simplistes”, a prévenu Gabriel Attal, ministre des Comptes publics et ancien conseiller et député des Hauts-de-Seine, pour qui “il n’y a pas de solution magique”. “Les discussions se poursuivront au niveau du Premier ministre et des ministres”, a-t-il déclaré.

--

Décision en décembre

« Dans l’hémicycle, nous étions presque tous pour. Si on avait voté à main levée, ça serait arrivé, regrette Philippe Tabarot, au téléphone, ce jeudi matin. Mais la majorité sénatoriale a lâché le scrutin public pour faire dérailler le vote », une arme qui consiste à faire aussi voter les absents et qui est plutôt utilisée lorsque le groupe est minoritaire. « Cette fois, ils l’ont utilisé contre un amendement de leur propre parti. Ce qui n’est pas très élégant », déplore le sénateur des Alpes-Maritimes.

Abandonnée par le Sénat, la proposition d’augmenter la prime à la mobilité ne sera donc pas présentée aux députés. Il y a aussi peu de chances qu’il soit retenu par le gouvernement. Gabriel Attal, ancien député d’Ile-de-France, s’y étant déclaré fermement opposé. Dès lors, la mesure ne devrait pas être inscrite dans la loi de finances de 2023. “Ce sont les sénateurs qui s’opposent à l’amendement qui sont responsables de l’explosion des prix”, accuse Philippe Tabarot.

Le montant de la majoration du forfait Navigo doit être décidé lors du prochain conseil d’administration d’Île-de-France Mobilités, le 7 décembre.

Étiquettes : prix du pass Navigo devrait monter à le euros

prix pass Navigo devrait monter jusquà euros

 
For Latest Updates Follow us on Google News
 

--

NEXT Hôtel Pigeon ouvert dans le bâtiment municipal – wien.ORF.at – .